Le liège, positif pour la Planète ?

Photo arbres

L’industrie du textile ainsi que celle du cuir font débat. En effet, elles se sont très fortement et rapidement développées .

Aujourd’hui, nous assistons à des productions non-raisonnées et très dangereuses pour la Planète, les Humains et les Animaux. De nombreuses marques éthiques fleurissent et nous montrent qu’il est possible d’exprimer son style vestimentaire avec des alternatives plus positives.

Chez MADOAK, nous avons choisi le liège. On vous explique pourquoi.

Un processus en accord avec la nature…

Lors de la confection de la maroquinerie en cuir les peaux sont épilées, lavées, tannées puis colorées. Au total, une trentaine de tâches sont effectuées. Des millions de litres d’eau sont utilisés et mélangés au chrome et à d’autres produits chimiques qui formeront une substance fortement toxique, le chrome VI.

Une autre industrie extrêmement polluante est celle du coton. En effet, la culture du coton est l’une des plus polluantes au monde. Elle engloutit 25% des insecticides et 10% des herbicides. De plus, lors du traitement du coton de nombreux composants chimiques dangereux sont utilisés. Ces composants se retrouvent alors soit dans les vêtements, soit dans la nature. Cette production est aussi la 3ème consommatrice d’eau d’irrigation de la planète après le riz et le blé, avant le maïs et les fruits et légumes. Selon les techniques utilisées, il faut entre 5 400 et 19 000 litres d’eau pour produire 1 kg de coton (1 650 litres pour un kg de blé et 3 700 litres pour un kg de riz).

Le liège est une matière 100% végétale issue de l’écorce du chêne-liège, arbre qui est très présent dans la région du Montado au Portugal. Son écore a la particularité de se régénérer d’elle-même au fil des années. L’exploitation du chêne-liège est un processus en accord avec la nature qui respecte le cycle naturel de l’arbre. La première récolte de l’écorce n’est réalisée qu’au bout de 25 ans et ensuite tous les 9 ans (au minimum) afin de ne pas fragiliser l’arbre.
Notre tissu liège, ne nuit pas à la santé. Il est hypoallergénique, aucun risque de provoquer des allergies ou de l’asthme. Il n’absorbe que peu de poussière et il est presque 100% résistant aux champignons, bactéries et acariens. Il est également hygiénique car il résiste à la saleté, la graisse et l’humidité. Notre tissu de liège a été approuvé dans un laboratoire agréé. Sa composition, conformément aux exigences de l’industrie textile, convient aux enfants de moins de 3 ans!

…permettant de réduire le taux de CO2

Le cuir provient des élevages bovins. Ces élevages très denses produisent 18% des émissions de gaz à effet de serre et se trouvent être plus polluant que le secteur des transports. En effet, ces troupeaux se nourrissent de soja et de riz dont les exploitations sont très consommatrices en eau.

Une autre industrie rejetant plus de CO2 que le secteur des transports est celle du textile. Son bilan carbone est catastrophique : il représente entre 3 et 10% des émissions mondiales. Moins de 1% des vêtements recyclés sont réutilisés pour la confection de nouveaux.

Les chênes-lièges sont des puits naturels de CO2. Ils absorbent du dioxyde de carbone et rejettent du dioxygène (nécessaire à la respiration) comme tout végétal. Particularité intéressante, un chêne-liège dont l’écorce a été retirée absorbe trois à cinq fois plus de CO2 que n’importe quel autre arbre. La forêt du Montado se classe comme le poumon de la Méditerranée : elle absorbe jusqu’à 14 millions de tonnes de CO2 par an. Elle aide donc considérablement à lutter contre le réchauffement climatique.

« Nous ne pouvons plus cacher l’impact de notre consommation sur le monde actuel mais nous pouvons encore agir pour celui à venir. »

Mélanie DURAND, Fondatrice de MADOAK

SOURCES

http://www.bourrasse.com/index.php/environnement/

http://www.natura-sciences.com/environnement/impacts-environnementauxindustrie-textile.html

https://www.gayaskin.fr/2018/03/19/le-textile-deuxieme-industrie-polluante-mais-pourquoi/

http://www.journaldelenvironnement.net/article/l-industrie-textile-plus-emettrice-de-co2-que-les-transports-aeriens-et-maritimes,88372

https://iletaituneveggie.com/cuir-vegan-cuir-vegetal-decouvrez-les-vraies-alternatives-au-cuir/

http://www.jeconsommeresponsable.fr/de-a-a-z/comprendre/362-le-coton-en-quelques-chiffres.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *