La Mode Éthique : une Nouvelle Vision de la Mode

photo de vêtements éthiques

Encore trop peu connu du grand public, le marché de la mode éthique, que l’on nomme aussi mode raisonnée, mode durable, ou encore, mode éco-responsable, commence peu à peu à prendre de l’ampleur. En effet, les consommateurs se souciant de plus en plus de l’impact qu’ont leurs achats sur l’environnement, se tournent doucement vers une mode plus consciente.

La frénésie d’achats compulsifs engendre une pollution considérable pour notre planète. C’est d’ailleurs l’industrie la plus polluante au monde, juste derrière l’industrie pétrolière.

Aujourd’hui, nous avons la possibilité de nous orienter vers une mode plus éco-responsable. Que ce soit pour l’achat d’un vêtement, d’une paire de chaussures ou encore de bijoux. Il y a du choix ! De plus en plus de marques éthiques font leur apparition… Mode éco-responsable femme, mode éco-responsable homme ou enfant, il y en a pour tous !

Chez MADOAK, nous proposons une maroquinerie alternative, plus éthique, qui respecte l’Environnement, l’Homme et les Animaux.

Qu’est-ce-que la mode éthique ?

La mode éthique est qualifiée de mode « positive » à l’inverse de la mode « conventionnelle ». Elle se définit par le mouvement de « Slow Fashion », qui se caractérise par une production plus raisonnée suivant un rythme moins soutenu.  

Les marques de « Fast Fashion » n’hésitent pas à produire en masse et proposent jusqu’à 40 collections par an. Ce rythme infernal ne fait pas partie de nos convictions. Notre rythme de production privilégie la qualité à la quantité. En effet, tous nos accessoires sont fabriqués à la main par des artisans portugais. Notre maroquinerie est éco-responsable, mais aussi vegan. Notre tissu écologique est résistant, souple, léger et imperméable. Il est produit à partir d’une matière 100% végétale : le liège. Le liège est tiré de l’écorce du chêne-liège qui se prélève tous les 9 ans au minimum. Cette écorce a le pouvoir de se régénérer naturellement. Notre tissu végétal, à l’effet de bois souple, rend chacun de nos accessoires unique.

Malgré tous ces bénéfices, l’image de la Slow Fashion reste controversée. Elle souffre de préjugés dont elle a du mal à se défaire : pas suffisamment tendance, trop chère, ou encore simple outil marketing. Le manque de visibilité noyé par l’agressive présence médiatique des marques de Fast Fashion joue également en sa défaveur. Cependant de plus en plus de personnes deviennent sensibles à la protection de l’environnement et veillent à combattre le fléau « Fast Fashion » en modifiant leur mode de consommation. Aujourd’hui, trois tendances de mode éthique ont fait surface.

Quelles sont les tendances de la mode éco-responsable ?

Pour rivaliser avec la Fast Fashion il faut avoir de bons arguments. Ces arguments dénotent trois principales tendances de mode éthique :

1. Le développement durable

Le développement durable est un concept qui vise à assurer la croissance économique tout en respectant l’environnement. Cela concerne les matières premières, l’énergie, l’alimentation mais également toute la chaîne de production dans les industries textiles et autres.

2. La responsabilité sociale

Les conditions de production des grandes marques textiles sont également déplorables pour les salariés qui y travaillent. Ils sont souvent sous-payés, travaillent à un rythme effréné et sans normes de sécurité.

L’aspect social est l’une de nos priorités. Nous travaillons avec plusieurs artisans et nous leur garantissons ainsi un salaire décent. De nombreuses villes portugaises vivent de l’économie du liège comme à Luzianes où 80% des habitants tirent leurs revenues de ses activités. En faisant connaitre leurs créations, nous souhaitons conserver et faire perdurer leur savoir-faire. Quant à leurs conditions de travail, elles respectent les normes européennes en termes de sécurité, protection individuelle, gestion du temps…

3. La responsabilité environnementale

Depuis plusieurs années, de nouvelles lois entrent régulièrement en vigueur dans le but de protéger notre environnement. Les sociétés doivent désormais rendre des comptes sur l’impact de leurs productions et sont soumises à taxes. Elles doivent s’adapter en modifiant leur comportement suivant le principe du «pollueur-payeur ».

Dans un souci de protection de la planète, il est donc nécessaire d’apprendre à consommer différemment et à se diriger vers une mode plus éthique. Notre maroquinerie positive respecte pleinement les principes de cette mode durable et utilise le liège comme matière première.

Si vous désirez en savoir plus à ce sujet, n’hésitez pas à consulter notre article : Le liège, positif pour la planète ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *